FLASH

Sport/Gold Cup 2013 : Haïti sur le chemin de la Gold Cup

equipe_haitienne_football

Grande absente de la dernière Gold Cup, l’équipe nationale d’Haïti tentera de se qualifier pour la douzième édition qui aura lieu aux USA du 7 au 28 juillet, à condition de prendre l’une des deux places disponibles dans le groupe A au terme des matches de poules de la phase finale de la coupe Caraïbes des nations.

Pour l’occasion, les Grenadiers qui ont laissé le pays ce mercredi 5 décembre à destination de Saint-John’s avec seulement neuf expatriés dont Johnny Placide, affronteront les équipes de Trinidad & Tobago, la République Dominicaine et l’Antigua & Barbuda.

En dépit d’une volonté affichée pour aider son pays (envoi des lettres pour s’excuser auprès des autorités de la Fédération Haïtienne de Football (FHF), de la Direction Technique Nationale et au staff technique), le métronome du Tempête FC, Charles Hérold Junior, considéré depuis certains temps comme le meilleur milieu de terrain, voire le meilleur joueur du football haïtien, n’a pas été appelé par le sélectionneur national.

Cette nouvelle a quelque peu surpris, vu que l’équipe nationale ne peut pas compter sur les services de ses expatriés évoluant dans le football français, tels : James Jean-François, Belfort Kervens Fils, Jean Eudes Maurice (Le mans), Jean Jacques Pierre (Caen) ou encore Jeff Louis (Nancy) pour affronter respectivement les Socca Warriors de Trinidad & Tobado, le 7 décembre, les Quisqueyanos de la République Dominicaine, le 9 décembre et les Wadidli Boys d’Antigua le 11 décembre à l’Antigua Recreation Ground situé dans la ville de Saint-John’s.

Comme les Grenadiers, les Socca Warriors ne peuvent pas compter sur la présence de leurs expatriés évoluant en Europe, particulièrement ceux qui jouent en Angleterre, tels : l’attaquant de Stoke City,  Kenwyne Jones, le capitaine d’Ipswich Town,  Carlos Edwards et le milieu de terrain de Notts County,  Andre Boucaud. En revanche, les Quisqueyanos sont en forme et disposent de leurs meilleurs éléments évoluant sous la houlette de Clemente Domingo Hernandez, même cas de figure pour le pays hôte, Antigua & Barbuda, l’équipe favorite du groupe A.

Avant de laisser le pays, les joueurs haïtiens se sont montrés très optimistes à l’idée de composter l’un des deux titres donnant accès à la Gold Cup. « Je ne suis pas prêt  d’oublier que nous étions éliminés par l’équipe d’Antigua lors des qualifications de la coupe du monde de la FIFA, Brésil 2014. Ainsi, je pense qu’il était pour moi une obligation d’accompagner mon pays, et ce malgré l’opposition de mon club, le Havre », a déclaré Johnny Placide, auteur d’une grossière faute de main, lors de la défaite d’Haïti (0-1) devant Antigua.

En prévision du prochain classement mondial de la FIFA à paraître le 19 décembre, Haïti potentiellement 51e , a une belle possibilité de se classer dans le top 40 en cas de victoire contre respectivement des adversaires moins lotis au niveau mondial et comme bonus, les Grenadiers qui avaient déjà participé dans une phase finale de la Gold Cup (2000, 2004 et 2008) ouvriront la voie à l’édition 2013.

Les 18 Grenadiers :

Gardiens : Johnny Placide (Le Havre/France) et Frandy Montrévil (Valencia) Défenseurs : Mechack Jerome (Orlando City/USL des USA), Aveska Judelin (Independiente/ Argentine), Bertin Frantz (Alki Larnaca/Chypre), Rubin Jean Garry (América), Saurel Olrish (Don Bosco), Raymond Ednerson (Baltimore SC), Surin Vaniel (Tempête FC)

Milieux de terrain:Jean-Marc Alexandre (San Jose Earthquakes/USA), Alcenat Jean Sony (SC FC Petrolul Ploiesti/Roumanie), Germain Peter (Baltimore SC), Joseph Peterson (Kansas City, USA/LMS), Milien Pascal (Sligo Rovers/Irlande), Monumat Constant Junior (RCH)

Attaquants : Brunel Fucien (Aiglon/ Martinique), Leonel Saint Preux (AS Capoise), Fritznel Louis (Baltimore) et Peguerro Jean Philippe (Don Bosco).

Source et image: http://ashaps.com

One Comment

  1. Emmanuel Telhomme dit :

    Après la défaite de la selection haïtienne lundi soir au Red Bull Arena devan celui de l’Honduras, l’équipe haïtienne doit plustôt se servir de cette circonstance pour corriger sa faiblesse en affermissant ses buteurs.
    Bien qu’on a perdu ce match, la selection haïtienne c’est montré supérieur non seulement à celui de l’Honduras mais aussi à celui de son group. – Avec une équipe pareille on peux obtenir la victoire devant tout autre selection.
    Tout ce qu’il faut c’est de ce mettre au travail aussitôt pour continuer a se consolider en avant.

    Répondre

Laissez un commentaire

by PCRMEDIA - Webmaster: Luckner MERCIER