FLASH

Recettes d’exportation au niveau tourisme international. Haïti doit se positionner

haiti destination touristique caraibes

Selon le dernier Baromètre du tourisme mondial de l’OMT (organisation mondiale du tourisme), les recettes perçues par les destinations du monde entier au titre des dépenses des visiteurs internationaux en hébergement, alimentation, loisirs, achats et autres services et biens, auraient atteint 1 159 milliards de dollars américains en 2013. Elles ont augmenté plus vite que la tendance à long terme puisqu’elles ont progressé de 5% en chiffres réels (en tenant compte des fluctuations monétaires et de l’inflation). Le taux de croissance des recettes a suivi celui des arrivées de touristes internationaux qui a également grimpé de 5% jusqu’à 1 087 millions en 2013, contre 1 035 millions en 2012.

« Ce sont des résultats qui confirment le rôle de plus en plus important que le secteur du tourisme joue pour stimuler la croissance économique et contribuer au commerce international » a affirmé le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, avant d’ajouter : « Ces résultats montrent qu’il est temps d’accorder une plus grande priorité au tourisme pour profiter au maximum de sa capacité de doper les échanges et l’intégration régionale ».

Le tourisme génère non seulement des recettes pour les destinations, mais aussi des recettes d’exportation grâce aux services de transport de passagers internationaux. On estime que ces dernières se sont élevées à 218 milliards de dollars américains en 2013 portant les recettes totales générées par le tourisme international à 1,4 trillion ou encore 1400 milliards de dollars américains, donc le tourisme international génère environ 3,8 milliards dollars américains par jour.

Le tourisme international représente 29% des exportations de services dans le monde et 6% de l’ensemble des exportations de biens et de services. Comme catégorie d’exportations, le tourisme vient en cinquième position dans le monde après les carburants, les produits chimiques, la nourriture et l’industrie automobile, mais il occupe la première place dans de nombreux pays en développement.

L’Europe, qui absorbe 42% de l’ensemble des recettes du tourisme international, a enregistré la plus forte croissance en 2013, avec 35 milliards de dollars américains supplémentaires lui permettant d’atteindre 489 milliards. Les destinations de l’Asie-Pacifique (qui représentent 31% de toutes les recettes touristiques) ont accru leurs revenus de 30 milliards de dollars américains, les hissant à 359 milliards. Pour le continent américain, (représentant 20% des recettes touristiques mondiales), les recettes ont augmenté de 16 milliards de dollars américains jusqu’à 229 milliards. Au Moyen-Orient (avec une part de 4%), les recettes touristiques totales sont estimées à 47 milliards de dollars américains et en Afrique (part de 3%) à 34 milliards de dollars américains.

Parmi les dix premières destinations touristiques qui ont connu une plus forte croissance, il faut citer la Thaïlande (+23%), Hong Kong (Chine) et Macao (Chine) (+18% dans les deux cas) occupent les trois premières places. Le Royaume-Uni (+13%) et les États-Unis (+11%) affichent aussi des taux de croissance à deux chiffres. Les recettes en Espagne, en France, en Chine, en Italie et en Allemagne ont progressé de 1% à 5%.

Au niveau de la Caraïbes, les recettes du tourisme représente en moyenne environ 16% du produit intérieur brut (PIB), cependant ce revenu représente presqu’un tiers du PIB de certains pays comme les Bahamas, la Barbade et Antigua. En Haïti, le revenu de ce secteur représente à peine 2,5% du PIB, soit presque 8 fois moins que la moyenne régionale, tandis que les transferts en provenance de la diaspora représente plus de 25% du PIB, et plus de 45% des revenus des familles.

Ces chiffres ne sont pas satisfaisants. Nous devons continuer a travailler a multiplier notamment avec des partenariat publics privés gagnants pour améliorer notre attractivité touristique tout en mettant l’emphase sur nos avantages comparatifs, pour qu’ils deviennent de préférence des avantages compétitifs. Ainsi nous verrons augmenter, doubler, tripler les arrivées de touristes mais également les dépenses des touristes dans le pays, ce qui fera augmenter les recettes de ce secteur pour une croissance économique plus forte et un plus grand nombre de nouveaux emplois.

Chiffre pour aujourd’hui: 419,736

Haïti a accueilli un total de 419 736 touristes en 2013 sans compter les touristes de croisière, ce qui représente une croissance de 24,8% pendant l’été et une croissance de 10,1% pendant l’hiver par rapport a 2012.

One Comment

  1. Comment attirer des millions de touristes en investissant des milliers de dollars dans l’un des secteurs les concurrentiels pour le moment? Vraiment cet article me fait rire. Pendant qu’en République Dominicaine le président Danilo se donne comme mission d’attirer 10,000,000 de touristes par années durant les 10 années a venir. En Haiti on tendance que le tourisme reste une affaire de Stéphanie Balmir, la courageuse qui grâce a elle Haiti a eu cette augmentation de 24% en 2013. Tant que le tourisme ne passe pas comme priorité d’état nous pouvons toujours rêver d’attirer de millions de tourismes mais sans espoir.

    Répondre

Laissez un commentaire

by PCRMEDIA - Webmaster: Luckner MERCIER