FLASH

L’interdiction de Brothers Posse au carnaval : une grave violation au droit à la liberté d’expression selon le RNDDH

brothers-posse-2014

Dans une correspondance adressée ce mardi à la Ministre de la culture, Josette Darguste, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), se dit préoccupé par la décision du pouvoir central, d’interdire la participation au défilé carnavalesque, des groupes musicaux qui ne sont pas en odeur de sainteté avec le chef de l’Etat.

Le carnaval est une fête populaire qui offre aux groupes musicaux et artistique l’opportunité de peindre, à leur manière, la réalité du pays. C’est aussi l’occasion pour la population d’encenser ou de critiquer les responsables de l’Etat, a fait valoir Pierre Esperance rappelant que dans le temps la participation des groupes musicaux au défilé carnavalesque ne dépendait pas exclusivement de l’Etat. Elle dépendait, dit-il, soit des autorités constituées, soit du secteur privé des affaires; tout dépend du mérite de la meringue proposée. Néanmoins, il n’était pas interdit toute participation aux festivités aux groupes non retenus, mais étaient invités à se joindre les moyens dans le secteur privé des affaires.

Aujourd’hui les règles ont changé, a dit le directeur exécutif du RNDDH arguant le comportement du chef de l’Etat qui, selon lui, se substitue « à la place du comité chargé d’organiser le carnaval national et décide, selon ses caprices, qui peut ou non participer aux défilés. »

Le RNDDH qualifie « cette nouvelle pratique d’antidémocratique » et de part son caractère intolérant et « ses proportions inimaginables », constitue « une grave violation au droit à la liberté d’expression, indispensable à la création artistique.

Beaucoup de groupes sont frappés par cette mesure d’interdiction, mais le RNDDH a mis l’accent sur deux d’entre eux qui, selon l’organisation de défense des droits humains, ne flattent pas la fatuité du chef de l’Etat : Brother Passe qui est parti pour sa deuxième année d’interdiction et kampèch.

En effet, ces groupes, notamment Brothers Posee, lire la suite sur metropolehaiti.com

One Comment

  1. Pierre PETIT-FRERE dit :

    Des dirigeants tristement democrates a la tete du pays

    Répondre

Laissez un commentaire

by PCRMEDIA - Webmaster: Luckner MERCIER