FLASH

Haïti-CSPJ: L’Anamah dénonce le comportement du président du CSPJ

Le président de l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (Anamah), Durin Duret, critique le comportement du président du CSPJ, Arnel Alexis Joseph, qui place le pouvoir judiciaire à la remorque de l’exécutif. Lorsque les orientations du CSPJ sont dictées par l’exécutif ceci place une hypothèque sur l’indépendance des magistrats, martèle M. Duret.

Il faisait référence entre autre à l’appel de M. Alexis Joseph lancé à l’endroit du chef de l’Etat pour intervenir dans le dossier du CSPJ. Il qualifie de scandaleux les pressions de l’exécutif sur M. Alexis Joseph pour réaliser un troisième vote pour les représentants du CSPJ au Collège Transitoire du Conseil Electoral Permanent (CTCEP).

Selon cet argumentaire les trois personnalités désignées régulièrement avaient été désignées pour le conseil permanent et non pour un conseil provisoire. C’est absurde, c’est laid et ceci nuit à l’indépendance du pouvoir judiciaire, toute la société doit se mobiliser pour mettre un terme à ces dérives, ajoute t-il.

De son coté, le porte parole de la Présidence, Lucien Jura, a rejeté les rumeurs assurant qu’il n’y a eu que des rencontres entre les représentants contestés et les membres du CSPJ. Il faut trouver une entente pour savoir qui restera qui partira, a-t-il précisé.

M. Jura a laissé entendre que le chef de l’Etat s’est toujours évertué à réaliser des efforts pour la mise en place du Conseil Electoral. Il y a des sensibilités au CSPJ en ce qui a trait au deux listes. Aujourd’hui il faut négocier pour parvenir à un dénouement souple, ajoute t-il. (metropolehaiti.com)

Laissez un commentaire

by PCRMEDIA - Webmaster: Luckner MERCIER