FLASH

Haïti-Cinéma : Le cinéaste Arnold Antonin à l’honneur au festival Vues d’Afrique de Montréal

Arnold Antoni

 “Herby, le Jazz et la musique haïtienne” du cinéaste haïtien Arnold Antonin sera projeté ce samedi 4 mai en clôture 29 ème Festival international de cinéma Vues d’Afrique à Montréal.

Ce sera la soirée de clôture et de remise des prix, qui se déroulera au Cinéma Excentris, en présence de Justin Viard, Consul général d’Haïti à Montréal.

“À travers l’histoire d’Herby Widmaier, celui qui a enregistré les musiciens et les orchestres pendant presque 40 ans en Haïti et qui a lui-même joué avec de nombreux groupes nationaux et internationaux, nous découvrons la musique populaire de danse urbaine haïtienne, ainsi que ses relations avec la musique latino et le jazz. Toutes les grandes figures et toutes les polémiques qui les ont agitées apparaissent dans ce film qui ne laissera personne indifferent”, indique un communiqué de Vues d’Afrique.

Dans un courrier à AlterPresse, Antonin indique que le film avait été projeté hors concours au Fespaco 2013 et c’est là que Vues d’Afrique l’a séléctionné pour être le film de clôture de son festival, « ce qui est un très grand honneur pour un film ».

Deux autres films du prolifique cinéaste haitien, « Jacques Roumain » et « Les amours d’un zombi » avaient déjà été sélectionnés pour être des films de clôture d’autres éditions de Vues d’Afrique.

Par ailleurs, son dernier film, « Gérard Gourgue, l’homme par qui le cours de l’histoire aurait pu changer », a eu un grand succès au Festival du Cinéma politique de Buenos-Aires (Argentine). Il y a été sélectionné hors concours et projeté à l’auditorium du sénat argentin.

Le film, qui sera projeté au Week-en d’Haiti de Montréal à la fin de la semaine prochaine, a également été sélectionné au Festival des Droits humains de Sucre (Bolivie).

Honoré pour l’ensemble de son œuvre en 2002 au Festival de Cannes (Prix Djibril Diop Mambety), le cinéaste et producteur haïtien Arnold Antonin connait un grand success au niveau international. Reconnu pour son engagement social et politique, il reçoit trois fois de suite le prix Paul Robeson du meilleur film de la Diaspora africaine au FESPACO à Ouagadougou, en 2007, 2009 et 2011.

Dans le cadre de Vues d’Afrique, Arnold Antonin a déjà remporté le prix Karl Lévêque pour son film “Port au Prince la 3 ème guerre mondiale a déjà eu lieu” et a obtenu une mention spéciale du Jury pour “Le président a-t-il le Sida ?”. (alterpresse.org)

Laissez un commentaire

by PCRMEDIA - Webmaster: Luckner MERCIER