FLASH

Des chercheurs de Yale appellent l’Onu à assumer ses responsabilités face au choléra

Yale_university_logo

Des chercheurs de l’université américaine de Yale qui ont réalisé une étude établissant la responsabilité des Nations Unies dans l’introduction du choléra en Haïti, effectuent un séjour en Haiti dans le cadre de la parution de la version française de leur étude. « Maintien de la paix sans responsabilité » est le titre du rapport sous-titré: la responsabilité des Nations unies dans l’épidémie de choléra en Haïti, qui a été publié en août 2013.

Ce rapport présente des recherches qui prouvent la responsabilité des troupes de la MINUSTAH dans l’introduction du choléra en Haïti. « Les principales enquêtes sur la crise du choléra ont désigné les troupes de maintien de la paix de l’Onu en provenance du Népal comme étant la source de l’épidémie. « Investigation des foyers épidémiques, enquêtes environnementales, études épidémiologiques moléculaires et récits journalistiques démontrent tous que les troupes avaient été exposées au choléra au Népal et ont introduit la bactérie Vibrio cholerae en Haïti », précise le rapport.

Les jeunes chercheurs de Yale ont fait état de 5 éléments retenus dans les multiples enquêtes. « Premièrement, il n’y avait pas de transmission active du choléra en Haïti avant octobre 2010. Deuxièmement, lire la suite sur metropolehaiti.com

Trackbacks for this post

  1. Des chercheurs de Yale appellent l’Onu à assumer ses responsabilités face au choléra « Rapadoo Observateur

Laissez un commentaire

by PCRMEDIA - Webmaster: Luckner MERCIER